Soins pour éviter les taches sur les aisselles

Quelle femme ne rêve pas d’avoir une aisselle impeccable ? On les croise tous, c’est vrai. Même si c’est une partie qui n’est pas totalement exposée. Il est toujours bon de pouvoir lever les bras sans crainte, surtout si le chemisier est sans manches. Et avoir une aisselle tachée n’est pas esthétiquement beau. Mais il existe des astuces très intéressantes pour éviter et atténuer ce problème qui gêne de nombreuses femmes.

Quand ces taches apparaissent-elles ?

En général, les taches apparaissent peu après l’épilation à la cire. Lors de l’épilation à la cire chaude, il peut arriver de brûler la peau et de stimuler la formation de mélanine dans la région, ce qui est appelé hyperchromie post-inflammatoire.

Dans l’épilation au rasoir, l’appareil peut blesser la peau qui s’enflamme et réagit également à l’augmentation de la production de mélanine dans la zone concernée, ce qui assombrit la zone rasée.

Comment prévenir les taches sur les aisselles ?

L’un des meilleurs moyens d’éviter ces taches. L’idéal est de procéder à une épilation au laser. En effet, en éliminant complètement le poil, on élimine aussi la cause de l’assombrissement de la région, qui serait l’inflammation du poil lui-même qui peut s’incarner et tacher la peau. En choisissant la méthode d’épilation au laser, vous n’aurez pas besoin d’utiliser la lame qui peut blesser et tacher votre peau.

Suivez quelques conseils pour éviter les taches sur les aisselles

Les aisselles méritent également d’être soignées. Ainsi, lorsque vous exfoliez le corps, profitez-en pour exfolier également ces plis. Ces exfoliations peuvent être effectuées au maximum deux fois par semaine. Vous devez utiliser des gommages corporels et les appliquer très délicatement, car cette région est très sensible. Il faut savoir que l’exfoliation renouvelle la couche cellulaire du site et prévient la formation de poils incarnés sur les plis.

L’utilisation de vêtements incorrects

Le frottement du tissu artificiel des vêtements serrés peut également traumatiser les aisselles. Vous pouvez même porter des vêtements qui présentent ces caractéristiques. Mais il est important que cette utilisation ne soit pas excessive. De cette façon, il y a moins de risque de friction dans la zone de vos aisselles.

Hydratation

L’hydratation est essentielle pour toute partie du corps et encore plus nécessaire dans la partie de l’aisselle. Parce qu’ils se dessèchent plus facilement. Il est recommandé d’hydrater la peau de cette région deux fois par jour, après l’avoir nettoyée avec une crème pour le corps. Il y a aussi l’option des déodorants qui contiennent des agents hydratants dans leurs formules, comme les déodorants crémeux !

Quelques conseils pour éviter d’avoir des aisselles tachées

  • Ne vous rasez pas les aisselles. Quand nous n’avons pas trop le temps, nous avons souvent recours à cette option sous la douche, par exemple. Contrairement aux autres méthodes, le rasage provoque un assombrissement de cette zone. Cependant, chez certaines femmes, c’est la cire qui produit cet effet, surtout si elles ont la peau très blanche.
  • Évitez d’utiliser trop de déodorant ou d’anti-transpirant. Un des objectifs de ces produits est d’empêcher que la peau ne respire normalement pour éviter de suer ou de transpirer. Ainsi, les pores se bouchent. De ce fait, les impuretés se transforment en taches sombres.

Vous avez sûrement remarqué que vos aisselles dégagent de plus en plus une certaine odeur, et qu’elle se “masque” seulement en appliquant plus de déodorant. C’est exactement la même chose qui se passe.

Ainsi, vous devriez éviter un maximum d’utiliser ces déodorants, et vous laver avec de l’eau et du savon à la place, ou mettre un peu de parfum.

  • Lavez régulièrement vos aisselles : lavez-les tous les jours ou plus s’il fait chaud ou si vous faites de l’exercice.
  • Portez des vêtements en coton : surtout en été pour éviter une transpiration excessive et empêcher l’apparition de ces taches sous les aisselles (ainsi que la transpiration).
  • Évitez les crèmes dépilatoires : leur utilisation régulière contribue à les assombrir.
  • Essayez de ne pas irriter la zone. Si la peau est tachée, écaillée, si elle vous démange, si elle dégage plus d’odeur que d’habitude. En outre, si vous constatez une éruption cutanée, vous souffrez peut-être d’une infection bactérienne ou d’une allergie. Consultez un dermatologue.

Remèdes maison pour blanchir les aisselles

Le yaourt : le yaourt est l’un des meilleurs remèdes naturels pour éliminer les taches sous les aisselles. Avant de vous doucher, appliquez une cuillère de yaourt sous chacune de vos aisselles et laissez agir 20 minutes. Puis, rincez abondamment à l’eau tiède. Répétez ce soin tous les jours pendant au moins une semaine.

La pierre ponce : quand vous êtes sous la douche, consacrez quelques petites minutes à la santé et à la beauté de vos aisselles. Frottez-les doucement avec une pierre ponce pendant deux minutes, une fois par semaine. Ce geste vous aidera à éliminer la peau morte et à redonner à vos aisselles toute leur beauté.

Le citron : possède les mêmes propriétés que la pierre ponce, et permet également d’éclaircir les taches, offrant à vos aisselles une apparence de fraîcheur. Avant de vous laver, frottez un demi-citron sous chacune de vos aisselles, et ce, tous les jours jusqu’à ce qu’elles redeviennent claires. Effectuez des petits mouvements circulaires, puis laissez agir 15 minutes. L’acide citrique contenu dans le citron agit comme un anti-bactérien et blanchit naturellement votre peau.

Les exfoliants : tout ce que vous avez chez vous pour le visage, par exemple, peut servir pour les aisselles. Les exfoliants aident à éliminer les cellules mortes, laissant ainsi une peau plus blanche. Vous pouvez préparer votre propre exfoliant maison avec du sucre et du miel, ou de l’huile et du gros sel. Beaucoup des ingrédients de votre cuisine peuvent être utilisés sans problèmes, il vous suffit de frotter vos aisselles pour enlever les impuretés, puis de les rincer à l’eau.

Le santal : achetez du santal en poudre, puis mélangez-le avec de l’eau de rose. Appliquez ce traitement sous vos aisselles à l’aide de petits mouvements circulaires pendant 2 minutes. Ensuite, rincez et séchez-vous bien.

Le concombre : extrayez le jus d’un concombre et mélangez-le avec une cuillerée de curcuma en poudre (vous en trouverez dans les boutiques de produits naturels). Vous pouvez également ajouter le jus d’un demi-citron pour intensifier les propriétés de ce soin. Appliquez ce mélange et laissez agir 30 minutes. Ensuite, rincez abondamment à l’eau tiède.

L’orange : mélangez de la poudre d’écorce sèche d’orange à une cuillère de yaourt nature. Appliquez le mélange sous vos aisselles, et laissez agir 20 minutes. Rincez abondamment à l’eau tiède ou froide.

Le jus de pomme de terre : pelez une pomme de terre, et extrayez son jus à l’aide d’un mixeur. C’est un excellent blanchisseur qu’il vous faut appliquer à l’aide d’un coton. Laissez-le sécher sous vos aisselles, puis retirez-le. Vous pouvez également couper deux tranches de pomme de terre, et les frotter directement sous vos aisselles une fois par semaine.

Le bicarbonate de soude : dans un récipient, mélangez un peu de bicarbonate avec de l’eau pour former une pâte. Appliquez ce mélange chaque nuit si possible, et laissez agir jusqu’au matin. En vous levant, rincez abondamment avec de l’eau.

L’avoine : est un excellent exfoliant qui peut s’utiliser sur tout le corps. Mélangez un peu d’avoine à une cuillerée de miel, puis ajoutez le jus d’un demi-citron. Appliquez sous vos aisselles pendant une heure. Rincez ensuite. Répétez ce traitement deux fois par semaine.

Le vinaigre de cidre : est l’un des ingrédients présent dans beaucoup de recettes pour les soins de la peau. Grâce à sa teneur en acide, il empêche les bactéries de proliférer. Il enlève également les mauvaises odeurs et blanchit. Imbibez un coton avec le vinaigre et lavez-vous les aisselles avec une fois par semaine.

Épilation du visage : les meilleures méthodes
Épilation à domicile : Comment la pratiquer, techniques et soins