L’été est bel et bien là et peut-être que bientôt, la plage et le soleil seront à vous. On le répétera jamais assez : pensez à protéger votre peau du soleil! En mettant de la crème solaire, non seulement vous protégez votre peau des effets négatifs du soleil mais en plus, vous accentuez et embellissez votre bronzage.

Comment obtenir un bronzage parfait ?

Le Brésil est chaud toute l’année. Notre été est très agréable et les autres saisons ne posent pas beaucoup de problèmes, jusqu’à ce que la chaleur revienne en force. Le pays se conjugue avec vêtements légers et confort, plage et soleil, sourires et amitié. Pour être à la mode brésilienne, il faut être à la mode tropicale.

Un bronzage doré, bien réparti et beau a tout à voir avec les belles terres des tupiniquins. La nutrition et les autres soins de la peau sont essentiels pour obtenir une couleur parfaite. Il ne sert à rien de rester sous le soleil à frire, au contraire, cela peut faire beaucoup de mal et causer de graves problèmes, comme le cancer.

Soins quotidiens pour un bronzage parfait

Le traitement de la peau avant le bain de soleil permet d’éliminer les résidus et de s’assurer que les zones à bronzer sont dans les meilleures conditions pour le processus. L’exfoliation est l’une des techniques de nettoyage superficiel les plus efficaces avant un bain de soleil. La procédure élimine les cellules mortes, ce qui permet d’éliminer les couches irrégulières de la peau et d’obtenir ainsi une texture uniforme et lisse.

Puisqu’il s’agit du corps entier et des bains de soleil qui suivent, il est important d’utiliser des produits exfoliants aux granules plus fines et à la couverture plus réduite. Si vous blessez la peau avec des exfoliants grossiers et que vous exposez, ensuite, la zone au soleil, vous obtiendrez de mauvais résultats, tant pour le bronzage que pour votre santé.

Les aliments qui aident le corps à obtenir un bronzage parfait

Il peut même sembler que ces informations ne servent qu’à enrichir le poste, mais elles sont l’une des plus importantes pour atteindre les objectifs en termes de bronze. Le soin de l’alimentation doit commencer, au moins, vingt jours avant l’exposition au soleil. « Bombarder » le corps avec les nutriments idéaux fait toute la différence.

La preuve en est le bêta-carotène, qui est présent dans pratiquement toutes les lotions solaires. Si vous ajoutez des aliments contenant cette substance dans votre alimentation, votre couleur sera parfaite. Lorsque le bêta-carotène est absorbé, il finit par se transformer en vitamine A, qui est importante pour renforcer la peau contre l’attaque du soleil, en plus de permettre une couleur bronze plus intense et naturelle.

Aliments riches en bêtacarotène

Carotte, citrouille, mangue, persil, orange, papaye, épinards, cresson et chou. L’hydratation du corps est essentielle pour y parvenir. L’eau doit vous accompagner tout au long de la journée. Sous le soleil, il est recommandé de consommer jusqu’à trois litres d’eau, le jour du bronzage.

Après le bronzage

Lorsque vous quittez la plage, le processus de bronzage n’est pas encore terminé. Pour renforcer les effets, le bain doit être chaud ou froid. L’eau chaude dérange la peau qui a été exposée au soleil.

Les crèmes hydratantes pour le corps ne peuvent en aucun cas être oubliées, elles empêcheront la peau de peler et nourriront et maintiendront le bronzage.

Exfolier

Pour obtenir un beau bronzage il faut, d’abord, vous assurer que votre peau soit bien lisse. Quelques semaines avant votre départ, exfoliez votre peau à raison de deux fois par semaine pour éliminer toutes les cellules mortes de votre peau et stimuler son renouvellement cellulaire.

L’auto-bronzant

Vous souhaitez arriver à la plage le premier jour de vos vacances avec un teint déjà légèrement halé? Bien évidemment, on connait tous la solution du solarium, mais c’est de loin la meilleure! Tout comme les rayons du soleil, les lumières UV sont très mauvaises pour notre peau. Par conséquent, optez pour un bon auto-bronzant ou investissez dans une séance de spray tan en cabine.

Comment avoir un bronzage parfait qui dure?

Quelque soit votre type de peau, pour un joli bronzage qui dure et sans risque pour la santé, il y a quelques astuces et règles d’or à observer scrupuleusement.

Un gommage : évidemment on ne se gomme pas la peau tous les jours avant de faire la sardine sur la plage. Une fois au début du séjour, cela débarrasse la peau des cellules mortes et permet aux bons rayons de mieux pénétrer. Préférez les grains fins qui ne vont pas décaper votre peau.

On ne s’expose pas entre 12 h et 16 h : c’est un basique mais mieux vaut le répéter! C’est à ce moment de la journée que le soleil est le plus mauvais. Donc si vous êtes sur la plage, prévoyez un parasol pour ces horaires-là, encore mieux planifiez une sieste récupératrice et/ou crapuleuse après déjeuner !

Indice 50 sinon rien : oui on bronze avec un indice 50 et la clef d’un bronzage parfait qui dure réside avant tout dans cette astuce précise! Lorsque les UV rencontrent l’épiderme, il y a une montée de mélanine et la peau s’épaissit, c’est ce qui colore la peau, c’est aussi ce qui l’aide à se protéger des rayons. Si vous ne protégez pas votre peau, que vous appliquez de la graisse à traire ou un indice trop faible, ce processus sera beaucoup trop rapide, votre bronzage lui, bien moins durable et votre peau sans protection naturelle puisque vos cellules mourront de façon précoce et seront éliminées plus rapidement (c’est qu’il se passe lorsque l’on pèle).

Donc, on protège son minois et son body dès que l’on pointe son nez dehors, même si vous allez faire le marché, boire un café en terrasse, protégez le moindre bout de peau qui doit être exposé au soleil. On vous recommande vivement aussi chapeau et lunettes, le soleil c’est bien mais ça peut, aussi, vous faire prendre 10 ans dans la tête en l’espace de trois semaines.

Redonner de l’éclat grâce aux gommages

On se débarrasse du voile qui ternit notre bronzage avec un gommage à grains fins. On choisit, avant tout, des produits doux, qui hydratent la peau en profondeur.

On peut, aussi, avoir recours à une brosse nettoyante électrique capable d’éliminer parfaitement les impuretés de surface et de désobstruer les pores grâce à un système de vibrations soniques qui n’agressent pas l’épiderme. Utilisée chaque jour, celle-ci redonne rapidement un teint éclatant. Les perfectionnistes peuvent opter pour un modèle de la marque Clarisonic, un appareil complet doté d’un programme pour retrouver éclat et douceur de la tête aux pieds. Autres options moins onéreuses : utiliser une éponge Konjac.

Quand le manque d’éclat s’accompagne d’un semblant d’acné (dont apparition de microkystes), on désamorce le problème avec une crème qui rééquilibre et évite la prolifération des comédons, ou des soins SOS à appliquer localement.

Sinon, on attaque illico une cure de vitamine C, chaque soir pendant trois semaines. Pure, en poudre, à mélanger au dernier moment ou stabilisée à 3 % dans un crème riche ultra-confort ou à 8 % dans un sérum. Rien de tel pour clarifier son teint.

Comment prolonger son bronzage grâce à l’alimentation ?

Pas franchement facile de revenir au bureau après avoir lézardé au soleil, pendant plusieurs semaines. Alors si en plus, notre bronzage s’efface à vitesse grand V.

Outre les huiles pour le corps qui évitent à la peau de peler et les gommages extra-doux pour faire disparaître les cellules mortes, l’alimentation est, elle aussi, une solution pour prolonger son bronzage. Il suffit juste de privilégier les bons nutriments.

La mangue, alliée fruitée de l’été

La mangue contient de nombreux colorants naturels appelés bêta-carotènes. Consommer régulièrement, ces antioxydants délivrent un joli teint hâlé tout en nous protégeant du vieillissement cutané. En cas de petit creux, on n’hésite pas à remplacer notre traditionnelle barre de céréales par des morceaux de mangue, en moyenne cinq fois moins caloriques (60 calories/100g contre environ 350 calories/100g).

Les carottes, légumes chouchou des peaux bronzées

À l’instar des mangues, les carottes ont un réel effet bonne mine. Riches en caroténoïdes, elles protègent la peau des désagréments du soleil et possèdent quasiment les mêmes bienfaits. Pour que son impact soit visible à l’œil nu, il faut toutefois en manger deux par jour. Et si on fait attention à sa ligne, on les consomme crues : elles nous apporteront moins de glucides rapides que les carottes cuites. En revanche, si on n’est pas vraiment fan de la mangue et des carottes, le bêta-carotène se retrouve dans de nombreux autres aliments.

Les compléments alimentaires, des concentrés de soleil

Les compléments alimentaires peuvent eux aussi être une très bonne option pour prolonger le bronzage, sans endommager l’épiderme. Ils sont, généralement, riches en vitamine E, en caroténoïdes, en sélénium et en lycopène. En bref, ce sont d’excellents condensés de substances bonnes pour la peau.

Comment les utiliser ? Il convient de prendre une à deux gélules par jour, un mois avant l’exposition, de continuer la cure pendant nos vacances et 15 jours après notre retour. Si on n’y a pas eu recours jusqu’ici, pas de panique, il n’est pas trop tard.

Que valent les activateurs de bronzage ?

Ils promettent un hâle qui monte vite, un bronzage homogène, une teinte naturelle. Difficile de ne pas se laisser tenter par les activateurs de bronzage, aussi appelés « boosters » de mélanine à l’aube de l’été. Comment fonctionnent ces cosmétiques censés nous aider à mieux bronzer ? Quelle est leur efficacité et surtout, sont-ils adaptés à toutes les peaux ?

Activateurs de bronzage : un objectif, booster les mélanocytes

Le bronzage est un phénomène complexe. Pour faire simple ce sont certaines cellules, les mélanocytes qui fabriquent la mélanine. Quand ils sont fatigués, trop sollicités, trop âgés, ou déficients (c’est souvent le cas chez les peaux très claires) ils manquent de matière première pour fabriquer une mélanine de bonne qualité. Depuis plusieurs années, les labos ont eu l’idée de leur apporter de la tyrosine pour les aider à mieux fonctionner. Cette tyrosine, soit d’origine végétale soit molécule de synthèse est ajoutée à une crème, un gel, une lotion.

Des résultats parfois aléatoires

Quand les mélanocytes sont en bon état, (c’est souvent le cas sur le corps où ils sont moins sollicités) pas de souci : le hâle monte vite et bien. Mais, ce phénomène est plus difficile à maitriser au niveau du visage par exemple.

Si on booste la synthèse de mélanine, on prend par ailleurs, aussi, le risque de voir apparaître des taches. Un phénomène difficile à pronostiquer, car sur une peau claire notamment, qui n’est pas encore allée au soleil, les tâches sont invisibles. Seule la montée (anarchique) de la mélanine va les révéler. En outre, les tâches vont se voir d’autant plus sur une peau hâlée, par contraste et phénomène d’optique.