Dans l’univers de la mode, le cuir est utilisé, sous toutes les coutures. Chaussures, vestes, sacs… De nombreux créateurs, comme Pierre Hardy, en font leur fer de lance. Mais alors, comment reconnaître un bon cuir ? Sur quels critères se baser pour juger de sa qualité ? Voici quelques conseils, pour vous aider à différencier le vrai du faux.

5 critères pour reconnaître un bon cuir chez un créateur

Comme tout le monde, lorsque vous achetez des vêtements ou des chaussures en cuir, vous n’avez pas envie de vous faire avoir. Quitte à mettre le prix, vous voulez porter une pièce de qualité. Voici 5 éléments qui peuvent vous aider à juger de la qualité du cuir.

L’odeur du cuir

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à sentir l’article en cuir, que vous pensez acheter. En effet, un bon cuir a une odeur bien particulière. Vous devriez y retrouver des senteurs de bois ou de terre. Si, vous sentez davantage le plastique ou les produits, vous pouvez assurément penser que le cuir que vous avez entre les mains, est de piètre qualité.

Le toucher du cuir de créateur

Il est également possible de repérer un bon cuir, grâce au toucher. N’hésitez pas à prendre en main des chaussures en cuir et à les caresser légèrement. Cela vous permettra de jauger l’épaisseur et la souplesse du cuir. Les créateurs disent que le cuir dit “pleine fleur”, a un toucher incomparable, et qu’il est reconnaissable en un mouvement. Vous devez vous assurer de sentir avec vos doigts, une matière naturelle et non pas quelque chose de synthétique.

La texture du cuir

Toujours grâce à vos mains, vous serez en mesure d’analyser un cuir, grâce à sa texture. En effet, le cuir provient d’un animal, qui a vécu. Il a donc été en contact avec des événements extérieurs, d’autres animaux, etc. Sa peau ne peut donc pas être parfaitement lisse et régulière. En touchant le cuir, vous devez être en mesure de saisir quelques imperfections naturelles et un grain naturel.

L’origine de la peau

En dehors de vos sens (vue, toucher, odorat), vous pouvez utiliser d’autres moyens, pour juger de la qualité d’un cuir. Vous avez la possibilité de consulter la provenance, de celui-ci. Si, l’information n’est pas obligatoire, elle peut cependant être très instructive. La France et l’Italie, produisent des cuirs de vache de grande qualité. Le Royaume-Uni, l’Espagne ou encore l’Afrique du Sud, sont réputés pour leur fabrication de cuir d’agneaux. En dehors de la qualité du cuir en lui-même, ces différents pays adoptent des modes de production respectueux de l’environnement, avec des produits non nocifs, pour la santé.

Le prix des chaussures en cuir et autres objets

N’oubliez jamais que pour concevoir des chaussures en cuir ou tout autre article de mode, il faut un savoir-faire particulier, bien spécifique aux créateurs. Le prix est donc un indicateur supplémentaire, pouvant permettre d’évaluer la qualité du cuir. Les articles à bas prix ou avec de très gros rabais, sont synonymes de pièces achetées à des tarifs très bas. Il est donc fort à parier qu’il ne s’agira pas de bon cuir.

Les éléments alarmant d’un cuir de mauvaise qualité

En règle générale, vous pouvez vous fier à un certain nombre d’éléments, pour repérer un mauvais cuir. Par exemple, un grain trop régulier, sera sans doute le signe d’un cuir artificiel. À l’inverse, un aspect trop abîmé de certaines chaussures ou vêtements en cuir, pourra correspondre à une manœuvre volontaire, de la part de certains créateurs, peu scrupuleux.

Enfin, des indications floues quant à l’origine et la provenance